Pseudo Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Accueil
Inscription
Fonctionnement
Informatique - Internet - Loisirs - Santé - Sciences et technologies - Vie courante
Enchères Boutiques
 
     
 
Par : papathomas
Inscription d'une personne : Il y a 13 an(s)
Meilleures façons : 0
Ajoutée : 24/02/2012
Mots-clés :
Connectez-vous pour évaluer !
Note :
Vue : 193 fois 0 évaluation(s)
Ajouter cette page aux Favoris
Envoyer à un ami
PLACER UNE BAIGNOIRE

Installer une baignoire / douche / lavabo

Liste de matériel

LE NIVEAU A BULLES

Un modèle à deux bulles peut être utilisé aussi

bien verticalement qu'horizontalement.

LE METRE-RUBAN

Un mètre-ruban avec bouton de blocage

et enroulement automatique sera très

pratique.

LA CLE A MOLETTE

Pour serrer ou desserrer les écrous de tous

diamètres.

LA PERCEUSE ELECTRIQUE

Munissez-vous d'une perceuse-visseuse.

Les modèles sans fil sont très pratiques.

LE RESSORT A CINTRER

Son diamètre doit être adapté aux tuyaux que

vous aurez à cintrer.

LA SCIE A METAUX

Elle vous permettra de découper les

métaux ainsi que les tuyaux de matière

plastique.

LA SCIE SAUTEUSE

L'option 'mouvement pendulaire' est à

conseiller. Utilisez bien la lame convenant au

matériau à découper.

LE COUPE-TUBES

Certains modèles sont pourvus d'un

alésoir, pour éliminer les bavures à

l'intérieur du tuyau.

LE RUBAN TEFLON

Le teflon est appliqué dans le sens du filetage:

ne dévissez donc plus le raccord.

LA COLLE PVC

La colle pour PVC dur s'applique à l'aide

d'une petite brosse.

La baignoire

DIMENSIONS ET MATERIAUX

Les dimensions d'une baignoire-sabot varient entre 70 et 90 cm de large pour 80 à 120 cm de long. Les dimensions

standard d'une baignoire classique sont de 70 x 170 cm. La cuve peut être en tôle d'acier émaillée ou en acrylique.

L'ACRYLIQUE

L'acrylique offre de très nombreux avantages. Ce matériau est à la fois léger et solide. Sa surface est lisse,

inaltérable et facile à entretenir. La température de l'eau s'y abaisse moins vite. Enfin, le remplissage de ces bacs est

nettement moins bruyant.

COFFRAGE POUR BAIGNOIRE

Il est, la plupart du temps, plus esthétique d'encastrer la baignoire. Pour ce faire, construisez

autour du bac un 'cadre' de bois, sur les faces visibles (2, le plus souvent) duquel vous fixerez

des panneaux de particules hydrofuges que vous pourrez ensuite carreler.

LES PIEDS REGLABLES

Le bac ne repose pas seulement sur les bords. Le poids de l'eau doit être réparti sur des pieds

(réglables). Couchez donc le bac sur le côté, pour y visser deux profilés métalliques courts dans

lesquels vous visserez ensuite les pieds. Ne vissez ceux-ci qu'à mi-course, gardez du jeu pour les

réglages.

L'ECOULEMENT

Mettez en place le siphon, la bonde d'écoulement et le trop-plein. Vous avez le choix entre les

siphons manuels ou automatiques. Dans le cas de ces derniers, un câble flexible relie la bonde

d'écoulement au trop-plein, l'ouverture ou la fermeture de ce dernier actionnant également la

bonde. Le siphon reçoit, par l'intermédiaire d'un tuyau flexible, l'eau se déversant dans le

trop-plein (en haut de la paroi de la cuve); il est aussi raccordé à l'écoulement lui-même. Bonde,

trop-plein et siphon sont fixés par des raccords à vis, des joints de caoutchouc assurant

l'étanchéité.

La baignoire

VERIFICATION DU NIVEAU

Mettez provisoirement la baignoire en place, bien horizontale, en agissant sur ses pieds réglables.

Mesurez soigneusement la distance du siphon à l'écoulement, puis enlevez à nouveau la cuve. A

la scie à métaux, découpez à la longueur voulue un morceau de tuyau plastique de 40 mm de

diamètre.

RACCORDER L'ECOULEMENT

L'une des extrémités de ce tuyau sera raccordée au siphon. Vous devrez donc la munir d'un

raccord à visser en plastique: glissez l'écrou de plastique du raccord ainsi qu'un joint d'étanchéité

en caoutchouc le long du tuyau. Pour les baignoires métalliques, un raccordement à la terre est

obligatoire.

L'ECOULEMENT

L'écoulement lui-même doit descendre selon une pente suffisante: 2 cm/mètre. Le raccordement

de l'écoulement à l'égout doit être parfaitement étanche et robuste: utilisez une colle spéciale

pour PVC. Positionnez les tuyaux à l'avance, car vous devrez travailler vite, et les corrections sont

impossibles !

L'ENCADREMENT DE LA BAIGNOIRE

S'il n'existe pas encore d'encadrement pour votre baignoire, c'est le moment de le réaliser.

Construisez les faces visibles ainsi que la plateforme avec, par exemple, des panneaux de

particules hydrofuges, qui se vissent aisément sur un cadre de bois. Utilisez des vis à panneaux

de particules.

LA TRAPPE DE VISITE

Le siphon doit toujours rester accessible. Ménagez donc, dans le coffrage, une ouverture de

30x30 cm (convient à la plupart des carrelages). Percez aux quatre angles de l'ouverture afin de

permettre le passage de la scie sauteuse. Des trappes métalliques munis de clips les maintenant

en place, sont disponibles.

La baignoire

LE CARRELAGE

L'habillage du coffrage et de la plateforme peut maintenant être réalisé. On choisit généralement

le carrelage, qui a pour avantage d'être particulièrement hygiénique. La trappe de visite du

siphon est couverte du même revêtement que le reste du coffrage, pour des raisons esthétiques.

LES JOINTS

Les joints entre la cuve et le carrelage doivent être rendus étanches au moyen d'une bande

adhésive, ou de silicones pour sanitaires. Dans ce cas, inclinez le pistolet à 45°. Lissez ensuite le

joint de silicone, avec une spatule ou votre doigt trempé d'abord dans de l'eau savonneuse.

L'ARRIVEE D'EAU

L'emplacement des robinets (d'eau chaude et froide) de la baignoire se situe généralement à une

hauteur de 75 cm, l'écart entre eux étant, en principe, de 16 cm (mesures prises à partir du

centre de chaque tuyau).

LES RACCORDS EN 'S'

Il arrive cependant que les raccords prévus pour les robinets ne soient pas distants de 16 cm.

Dans ce cas, utilisez des raccords en 'S' que vous mettrez en place, avec du teflon, dans les

raccords des arrivées d'eau. Ces raccords en 'S' vous donnent chacun un jeu de 10 mm, soit 20

mm au total.

LE ROBINET DE BAIN

Montez maintenant le robinet sur les raccords ou les extrémités des tuyaux, à l'aide d'une clé à

molette. Le robinet de la baignoire peut être pourvu, outre son ouverture normale d'écoulement,

d'une seconde prise permettant le raccordement, par exemple, d'un flexible de douche.

La douche

HAUTEUR DU SOCLE

Un bac de douche n'est généralement pas équipé de pieds réglables: son socle doit donc être construit sur mesures

(avec des panneaux de particules par ex.). Placez d'abord le siphon, mesurez la hauteur entre son point le plus bas

et le dessous du rebord du bac, ajoutez un jeu de 2 à 3 cm.

MISE EN PLACE DU SOCLE

Placez le socle tout simplement à l'horizontale. Une pente suffisante est en effet prévue dans le bac lui-même pour

permettre l'écoulement de l'eau. Vissez le socle dans le mur ou le sol. Prévoyez aussi une trappe ou un élément

amovible afin de rendre le siphon toujours accessible.

RACCORDEMENT A LA TERRE

Les bacs de douche métalliques doivent absolument être raccordés à la terre. C'est pourquoi ils sont munis, sur le

dessous, d'une borne avec vis. Ce branchement effectué, vous pouvez placer le bac et raccorder le siphon à

l'écoulement de la façon indiquée pour la baignoire (avec une pente de 2 cm par m).

BRANCHEMENT DU ROBINET

Raccordez le robinet mélangeur aux arrivées d'eau froide et chaude (à une hauteur comprise entre 1m et 1,50m

au-dessus du bac), si nécessaire à l'aide de raccords en 'S'. Cet équipement sera complété par un flexible de PVC ou

de laiton chromé, et une douchette, avec ou sans barre.

LE CHOIX

Enfin, pour éviter les éclaboussures, le moyen le plus simple est le

rideau de douche en acrylique, polyester ou coton, lesté d'un ruban

de plomb pour éviter qu'il ne colle au corps. Il existe aussi un

grand choix de pare-douches, en verre trempé, en acrylique,

transparents, granités, décorés,...

Pour les douches enfermées entre trois murs carrelés et donc

accessibles d'un seul côté, une simple porte suffit. Pour fermer

deux faces de la douche, un pare-douche pliant ou coulissant offre

une solution également très pratique. Tous les joints doivent être

remplis au silicone pour sanitaires.

Le lavabo

FIXATION AU MUR

Le lavabo doit toujours être fixé au mur. A l'arrière du lavabo se trouvent des trous de perçage

prévus à cet effet. La fixation se fait à l'aide de boulons et chevilles spéciaux et d'une collerette

destinée à en protéger la céramique.

LA COLONNE

La plupart des lavabos peuvent être complétés par une colonne. Celle-ci ne sert pas de support, sa fonction est de

masquer les conduites et le siphon. Elle ne vous dispense donc pas de fixer le lavabo au mur !

LES SALLES DE BAINS 'EN KIT'

Les kits comprenant une vasque à encastrer et le placard assorti remportent un grand succès. En toute logique, on

commence par assembler le meuble, avant de fixer le lavabo à sa place avec des silicones. On fixe généralement le

meuble au mur afin de pouvoir facilement nettoyer dessous.

LA BONDE ET LE TROP-PLEIN

Mettez la bonde en place. Elle est fixée par un simple raccord à visser dont un joint assure

l'étanchéité. La bonde est reliée au trop-plein par un tuyau flexible, ce qui vous évite d'avoir à

utiliser un élément coudé pour les raccorder l'un à l'autre.

LE ROBINET

Glissez le robinet dans l'ouverture prévue à cet effet. Sur certains lavabos, l'emplacement est

visible mais l'ouverture doit encore être percée à petits coups de marteau. Fixez la platine sous le

lavabo, avec un écrou. Les robinets mélangeurs se raccordent directement aux robinets d'arrêt.

SYSTEME DE FERMETURE

Un dispositif fréquemment utilisé est constitué par une tige métallique dépassant, par une

ouverture, à l'arrière du robinet. Cette tige devra être reliée au petit levier métallique vissé sous

la bonde. Il suffira alors de soulever ou pousser le levier pour fermer ou ouvrir l'écoulement.

Le lavabo

LES ROBINETS D'ARRET

Deux robinets d'arrêt sont nécessaires pour un lavabo avec eau froide et chaude. Pour les monter

sur leurs arrivées d'eau respectives, enroulez du teflon autour de leur filetage. Vissez-les en place

sur les tuyaux de telle sorte que les raccords (des robinets d'arrêt) soient tournés vers le haut.

RACCORDEMENT AU ROBINET

Vérifiez que les sorties du robinet correspondent aux emplacements des robinets d'arrêt. Si

nécessaire, raccourcissez-les avec le coupe-tubes. Cintrez-les à la main ou, pour les coudes

prononcés, au ressort à cintrer. Pour effecuer ces branchements, utilisez des raccords à

compression.

LE SIPHON

Raccordez ensuite le siphon à l'écoulement. Il existe, outre les modèles habituels en 'P' ou en 'S',

des siphons orientables pour lavabos avec colonne, et des siphons-bouteille. Ces derniers se

nettoient très facilement. Tous se démontent à la main, grâce à leurs raccords à visser.

L'ETANCHEITE

Appliquez un cordon de silicone entre le lavabo et le mur. Avant de mettre en place la vasque

d'une vasque encastrée, enduisez son rebord (dessous) de mastic aux silicones, puis placez-la

dans l'ouverture en appuyant pour faire déborder l'excédent de mastic. Une fois celui sec, coupez

ce qui dépasse.

Commentaires
 
Retour
 
 
Avertissement
Les Meilleures Façons proposées sur ce site sont rédigées par les membres inscrits au service et sont la propriété de leurs auteurs respectifs. BestMonde.com ne garantit en rien la fiabilité ou la qualité de ces conseils et n'endosse en rien leur contenu. BestMonde.com ne peut être tenue responsable d'éventuels dommages ou inconvénients, quels qu'ils soient, subis suite à leur application.