Pseudo Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Accueil
Inscription
Fonctionnement
Informatique - Internet - Loisirs - Santé - Sciences et technologies - Vie courante
Enchères Boutiques
 
     
 
Par : lysa47
Inscription d'une personne : Il y a 13 an(s)
Meilleures façons : 0
Ajoutée : 04/06/2008
Mots-clés : internet  site  plagiat 
Connectez-vous pour évaluer !
Note :
Vue : 611 fois 9 évaluation(s)
Ajouter cette page aux Favoris
Envoyer à un ami
TRUCS POUR PRÉVENIR LE PLAGIAT
Par ailleurs, quelques trucs simples peuvent aider à prévenir la tentation et rendre le plagiat moins attirant… simplement parce qu'il se trouvera moins rentable pour l'étudiante ou l'étudiant.

Mentionner explicitement le problème en début d'année
Pour éviter bien des explications, il est essentiel que la personne enseignante clarifie avec ses étudiantes et étudiants ce qu'elle considère comme du plagiat avant même que le problème ne se pose. Il ne faut pas oublier que les textes sur Internet sont souvent perçus par plusieurs comme des textes publics, et donc non soumis à la même protection que peuvent l'être des textes publiés. La question n'en est pas une uniquement de protection des droits d'auteur, mais plutôt de pure et simple honnêteté intellectuelle. Mieux vaut annoncer ses couleurs, histoire de s'assurer que tous aient la même conception de ce qui constitue du plagiat et de ce en quoi consiste une pratique correcte de citation.

Formuler des exigences spécifiques par rapport aux travaux
Plus un travail demandé comporte de paramètres précis, moins il est facile de trouver un texte correspondant aux consignes données. Un exemple? Alors qu'il est relativement facile de trouver sur Internet une réflexion sur un thème X, il est beaucoup moins évident de trouver une réflexion sur un thème X qui comporterait de surcroît des références aux ouvrages cités dans la bibliographie du cours, des observations faites dans le cadre du cours ou alors un lien avec le travail complété précédemment. Plusieurs types de travaux peuvent également être «protégés» en étant assortis de gabarits, de rubriques spécifiques à traiter ou encore de plans de rédaction précis.

Encourager la recherche
Le simple fait d'exiger que le travail comporte des citations et de récompenser la diversité des références trouvées peut largement contribuer à diminuer l'attrait du plagiat, puisque l'étudiante ou l'étudiant gagnera alors à dévoiler ses sources… et à mettre en valeur ses aptitudes à la recherche.

Faire un suivi du travail
S'il s'agit d'un travail de longue haleine, la division du travail en étapes permet non seulement d'intervenir au besoin pour corriger le tir en cours de route, mais également de s'assurer que la démarche exigée par le travail est respectée. La tâche ainsi fragmentée augmentera d'autant le travail du plagieur qui voudrait s'en tirer avec un travail déjà complété à l'avance, sans compter que l'accent se déplacera vers la démarche intellectuelle au détriment du résultat escompté.

Annoncez votre curiosité
Le fait de savoir que la personne enseignante posera des questions sur les travaux soumis peut s'avérer un puissant moyen de dissuasion pour l'étudiante ou l'étudiant devant la perspective d'avoir à discuter de sa démarche, de ses sources d'information et de ses conclusion. En cas de doute et si le temps le permet, ces questions peuvent également contribuer à éclaircir bien des mystères…

Trucs pour dépister le plagiat
Le mal semble déjà fait? L'instinct du correcteur reste probablement le meilleur outil disponible pour le mettre sur la piste d'un travail potentiellement contrefait, mais quelques indices peuvent contribuer à éveiller des soupçons.

Travail trop poussé
Vous ne demandiez pas tant d'érudition? Le travail vous semble trop beau pour être vrai? C'est peut-être le cas…

Écarts de style
Il est révélateur de comparer le style d'écriture du travail avec d'autres écrits (examens, courriers électroniques, exercices) déjà produits par l'étudiante ou l'étudiant. On est en droit de s'attendre à ce que le style soit plus soigné pour un travail long, qui a pu être révisé, que pour un écrit spontané, mais un écart trop marqué reste louche.

Impression de «collage»
L'absence d'enchaînements logiques d'un paragraphe à l'autre de même qu'un style d'écriture changeant dans le cadre d'un même texte peuvent être le résultat d'un exercice de «copier/coller» où se chevauchent des écrits d'auteurs différents.

Bibliographie trop... originale
Le travail comporte une foule de références spécialisées très pertinentes, mais non disponibles à la bibliothèque? Il vaudrait la peine de vous informer de la provenance de l'information…

D'autres indices
Des indices plus évidents peuvent également avoir été laissés par erreur, en l'absence d'une relecture attentive ou suite à un collage précipité.

Mise en page disparate
Par défaut, la mise en page d'un texte rédigé de A à Z dans un traitement de texte est homogène. La présence de «blocs» de texte présentant différentes polices de caractères, des espacements variés ou des marges non uniformes sont des indices pouvant révéler une opération de copier/coller à partir de plusieurs textes puisés sur Internet présentant des mises en pages différentes.

Cohérence des références aux graphiques et tableaux
Un texte qui renvoie à un tableau qui n'apparaît pas dans le travail, des figures dont la numérotation n'est pas continue sont autant de traces qui peuvent avoir été laissées lorsqu'un texte n'a pas été repris intégralement.

Plusieurs sites Internet inactifs dans la bibliographie
Il est fréquent que des sites cessent d'être publiés ou changent d'adresse, mais un taux anormalement élevé d'adresses de sites invalides dans une bibliographie qui devrait pourtant être à jour peut être le signe d'un texte rédigé il y a déjà longtemps.

Commentaires
 
Retour
 
 
Avertissement
Les Meilleures Façons proposées sur ce site sont rédigées par les membres inscrits au service et sont la propriété de leurs auteurs respectifs. BestMonde.com ne garantit en rien la fiabilité ou la qualité de ces conseils et n'endosse en rien leur contenu. BestMonde.com ne peut être tenue responsable d'éventuels dommages ou inconvénients, quels qu'ils soient, subis suite à leur application.